Mise à jour: octobre 2020

Exacerbation de BPCO

+++  Il est important de proposer au patient, avant et précocement après un épisode aigu, la réhabilitation respiratoire.  +++

Ordonnance 

- Désencombrement pour exacerbation de BPCO, en urgence + ALD

- Modèle d'ordonnance ou courrier à adapter à la situation clinique: points clés (fichier texte)

noun_Pin_7788 3.0 reeeed.png

La kinésithérapie de désencombrement a montré son intérêt en fonction de la quantité de sécrétions. Elle ne semble justifiée que pour des patients présentant un encombrement important.

Il existe peu d'études concernant les indications de kinésithérapie en cas d'exacerbation aigu de BPCO

Objectifs:

  • Diminuer l'encombrement bronchique en mobilisant les sécretions;

  • Améliorer la fonction pulmonaire ainsi que les échanges gazeux;

  • Guidage de l'aérosolthérapie.

Indication:

  • Plutôt indication individuelle que systématique;

  • Impossibilité de cracher seul

  • Volume des sécrétions >30ml par jour

  • Bronchectasies (cf page dédiée)

 

Techniques:

Non recommandé par la SPLF: percussions et manœuvres de toux assistée isolées peuvent être délétères sur l’obstruction bronchique et ne devraient pas être utilisées.

 

Recommandé par la SPLFtechniques actives de respiration et de modulation du flux respiratoire. Ces techniques visent à obtenir un volume inspiratoire suffisamment important pour pouvoir engendrer lors de l'expiration, un débit efficace favorisant la mobilisation des sécrétions

  • ACBT (active cycle of breathing techniques);

  • Drainage autogène (inspirations et expirations lentes permettant de travailler les différents volumes du poumon en fonction du volume inspiré);

  • ELTGOL (expiration lente initiée au volume courant et prolongée jusqu’au volume résiduel, en conservant la glotte ouverte, ciblant les encombrements bronchiques distaux) ;

  • Techniques à pression expiratoire positive.

    Elles ont montré leur efficacité en termes de désencombrement chez les patients atteints de BPCO, même si ce n’était pas spécifique à un contexte d’exacerbations. Ces techniques devraient être utilisées prioritairement.

Presciption:

  • "Rééducation des maladies respiratoires avec désencombrement urgent" ;

  • Les séances peuvent être réalisées au rythme de 2 par jour à la phase aigüe ;

  • 6 séances, 5 séries par ans, accord préalable à partir de la 26ème  séance;

  • Durée de séance adaptée à la situation clinique du patient (cf NGAP);

  • Peut être cumulée avec un acte de rééducation (à préciser sur la prescription, exemple: " Rééducation respiratoire avec désencombrement urgent (exacerbation de BPCO) chez un patient suivi pour la rééducation d’une hémiplégie "

Ressources complémentaires

- Exercices BPCO

- Prescription d'activité physique et sportive chez le patient BPCO (HAS - septembre 2018 - PDF)

 

 

Sources:

- Kinésithérapie et exacerbation de BPCO (SPLF-GREPI novembre 2019 - PDF) 

Pharmacologic and Nonpharmacologic Therapies in Adult Patients With Exacerbation of COPD: A Systematic Review (AHRQ - 2019 - PDF)

- Guide parcours de soins BPCO ( HAS - novembre 2019 - PDF)