Maladie de Parkinson

       +++  Place majeure dans la vie du patient parkinsonien.  +++

 

Objectifs

  • Évaluation des troubles moteurs spécifiques de la maladie de Parkinson et de ses conséquences fonctionnelles

  • Ralentir l'évolution des troubles de la motricité et de la posture;

  • Maintien des capacités motrices, cognitives, phonatoires et de déglutition;

  • Développement de stratégies de compensation;

  • Préservation de l'autonomie;

  • Antalgie sur douleurs musculo-squelettiques;

  • Éducation du patient et de son entourage.

 

Techniques

Aucune technique rééducative manuelle ou instrumentale n’a montré de supériorité par rapport aux autres.

L’activité physique est une composante commune à toutes les techniques rééducatives ; elle permet également d’améliorer les capacités cognitives.

1. Travail actif

  • lutte contre l’akinésie et les troubles de la coordination par des exercices actifs travaillant l’amplitude, la vitesse et la coordination;

  • Rééducation posturale de la musculature axiale;

  • travail ciblé sur les déficiences liées à la maladie : travail de l’équilibre, du redressement, de la respiration, des mouvements fins et de la locomotion.

2. Travail passif

  • Mobilisations passives pour limitation des rétractions articulaires des membres et du rachis;

  • Mobilisations et massages à visée antalgique.

 

3. Techniques rééducatives complémentaires pour les troubles locomoteurs (validées par l’HAS)

  • Travail sur tapis roulant;

  • Stratégies par repères/signaux et attentionnelles;

  • Stratégies par les séquences motrices complexes;

  • Taï-chi;

  • Danse.

 

4. Techniques complémentaires non validées : thérapie manuelle, balnéothérapie, acupuncture, biofeedback, réalité virtuelle, serious games et technique Alexander.

Chaque cas est particulier. La progressivité et l’adaptation des soins de kinésithérapie et d’orthophonie sont calées sur l'évolution de la maladie. Possibilité d'intensifier sur un objectif précis mais également d’indiquer une fenêtre thérapeutique sans rompre le lien.

Place importante de l'orthophonie.

 

Prescription en fonction du stade de la maladie:

  • Début de maladie

- Pas systématique. 8 à 10 séances, au rythme de 1 séance par semaine, renouvelable.

- Basée sur l'éducation à l'exercice physique, et peut se focaliser ponctuellement sur un symptôme en particulier.

 

  • À la phase d'état, 2 possibilités:

- soit cures intensives de 15 à 20 séances, 2 à 3 fois par an (sujets jeunes et/ou actifs). Soit  rééducation continue au rythme de 2 séances par semaine (en fonction de l’état général du patient);

- L'auto-rééducation est indispensable.

- Exercices gymniques adaptés, le travail sur les paramètres du mouvement, et le réapprentissage de séquences fonctionnelles (changements de position, marche, équilibre).

 

  • À la phase avancée

- Rééducation continue à un rythme de 3 ou 4 fois par semaine, partagées progressivement entre le cabinet et le domicile du patient.

- L'auto-rééducation est indispensable.

- Adaptation des exercices aux phases ON (dominante active et gymnique) et OFF (dominante passive et fonctionnelle).

- Travail des troubles orthopédiques, troubles de la posture et de la respiration, avec adaptation de l'environnement, ainsi que la mise en place de moyens de suppléance.

 

  • À la phase tardive

- 3 séances par semaine au domicile, avec si besoin des séances quotidiennes pour faire face aux complications aiguës.

- Lutte contre les attitudes vicieuses et les déformations articulaires,

- Travail de maintien des capacités respiratoires, de l'activité et la verticalisation.

Ressources complémentaires

- Guide d'auto-exercices (IRF Pomponiana Olbia, Hyères)

- Guide d'auto-exercices (Parkinson Quebec)

 
 
 

Mise à jour: octobre 2020

Ordonnance 

- Rééducation de la marche, de l'équilibre, de la posture, d'un ou plusieurs membres, dans le cadre d'une maladie de Parkinson +/- préciser le stade   

+ ALD

- Modèle d'ordonnance ou courrier à adapter à la situation clinique: points clés (fichier texte)

noun_Pin_7788 3.0 reeeed.png
 
HAS_place_du_kiné_Parkinson.jpg