Mise à jour: avril 2021

Examen du genou

Conseils:

  • Installation du patient en décubitus dorsal

  • Ne pas forcer sur un genou en phase aigue

  • Faire un examen bilatéral et comparatif

  • Débuter par le côté sain et par ce qui est le moins douloureux pour permettre au patient de rester détendu le plus longtemps possible

Les étapes clés :

  • Anamnèse / interrogatoire

  • Observation et inspection

  • Mobilité du genou et de la hanche

  • Palpation

  • Examen ligamentaire

  • Examen méniscal

  • Examen rotulien

Examen clinique du genou détaillé en vidéo

(par Dr POPPE - MPR Amiens - Réalisation Christophe Edé et Alain Ranson - MGFORM Picardie - juin 2018)

Points importants de l'examen du genou

Examen méniscal :

  • Recherche d'une douleur à la pression, genou à 90°, tout le long de l'interligne méniscal interne et l'interligne méniscal externe

  • Recherche d'une douleur provoquée à la mobilisation:

- une hyper-flexion comprime la corne postérieure

- une hyper-extension comprime la corne antérieure

  • manœuvre de MAC MURRAY: en rotation externe, des mouvements de flexion/extension compriment le ménisque interne (en rotation interne, le ménisque externe)

  • GRINDING TEST d'Apley, en décubitus ventral genou fléchi, douleur provoquée à la rotation associée à une compression : lésion méniscale interne en rotation externe, méniscale externe en rotation interne. Une douleur sans compression est en faveur d'une lésion ligamentaire collatérale.

Examen ligamentaire: recherche de laxités :

  • LACHMAN, 20° de flexion, patient décontracté, mouvement de translation tibiale antérieure. Comparaison des courses droite et gauche + 3 situations d'arrêt possibles:

- Arret mou : pathognomonique d'une rupture du LCA

- Arrêt dur : intégrité 

- Arrêt dur retardé : rupture cicatrisation partielle du LCA, greffe du LCA distendue, rupture du LCP (point de départ du test modifié)

  • TIROIR ANTERIEUR, à 90°: translation tibiale antérieure

- sa présence signe une rupture du LCA (associée à une lésion du ménisque interne ou du ligament ménisco-tibial, qui devraient s'opposer au mouvement)

- son absence ne permet pas de conclure. 

  • TIROIR POSTERIEUR, à 90°, translation postérieure du tibia signe une rupture du LCP

  • TESTING des ligaments latéraux (LL) :

- LL externe :  en varus forcé. Une lésion du LLE ne peut avoir lieu sans lésion du LCA.

- LL interne : en extension, en valgus forcé.

                 

Examen de la patella :

  • SIGNE DE SMILIE : entre 0 et 30° de flexion la patella est poussée en dehors, le patient arrête la manoeuvre car il appréhende la luxation en cas d'instabilité rotulienne

  • SIGNE DU RABOT : perception de craquements et/ou douleur lors de la translation de haut en bas passive de la patella, ou lors de sa translation à la flexion de genou. Interprétation prudente.

Détail vidéo des tests et manoeuvres

Testing des ménisques

MAC MURRAY (Piriforme - Youtube - août 2018)

GRINDING TEST (Piriforme - Youtube - juillet 2018)

Testing des ligaments

TIROIR ANTÉRIEUR  (ITMP- Youtube - novembre 2018)

TIROIR POSTÉRIEUR (ITMP- Youtube - novembre 2018)

LACHMAN (ITMP- Youtube - novembre 2018)

Testing rotulien

SMILIE (ITMP- Youtube - aout 2018)

RABOT (ITMP- Youtube - aout 2018)