Mise à jour: novembre 2020

Entorse des inter-phalangiennes

des doigts longs

Rappels diagnostics:

  • Le plus souvent au niveau de l'inter-phalangienne proximale (IPP)

  • Douleur à la mobilisation de l'IPP secondaire à un traumatisme, en extension (entorse antérieure) passive ou en varus/valgus (entorse latérale); souvent associés

  • Recherche de laxité latérale ou en extension, asymétrique

  • Radiographies recherchant un arrachement osseux: de la plaque palmaire (cliché de profil), d'un ligament latéral (de face); ou une fracture-luxation de l'IPP

Objectifs:

  • Antalgie

  • Lutte contre l'oedème, l'inflammation

  • Limiter les séquelles de raideur (plus facile à prévenir qu'à corriger), douleur chronique et augmentation du volume de l'articulation

  • Surveiller l'apparition d'un syndrome douloureux régional complexe de type 1

Quand?

  • Précocement pour limiter les rétractions tendineuses

  • Sous la protection d'orthèses au début

  • La récupération complète peut nécessiter jusqu’à un an avec persistance d’un gonflement articulaire, de douleurs et raideurs

Techniques:

Sous syndactylie lors des séances pendant les 8 premiers jours.

  • Physiothérapie:

              - techniques éventuellement réalisées en bain d'eau chaude

              - ultrasons

              - électrothérapie TENS antalgique

  • Orthèses:

              - différents modèles possibles

              - IPP-stop: limite l'extension de l'IPP sans limitation de flexion

              - Beasley: limitation d'une seule inter-phalangienne

              - possibilité d'IPP-stop la journée, avec bandage qui immobilise l'articulation pendant la nuit

              - orthèses en série si flessum important (gain d'amplitude léger à chaque orthèse)

  • Massage:

              - global

              - main et avant bras

  • Mobilisation / récupération articulaire:

              - active +/- aidée en flexion/extension

              - en immersion dans un bain d'eau chaude

              - techniques de gain d'amplitude

  • Electrothérapie SEF (stimulation électrique fonctionnelle):

              - peut compléter les mobilisations actives

              - intensité adaptée: compromis entre meilleure contraction (donc meilleure mobilisation) et douleur

  • Travail musculaire

              - intrinsèques et extrinsèques

              - analytique, articulation par articulation

              - puis travail global des doigts et de la main

              - contraction contre résistance manuelle

  • Travail des prises fonctionnelles et proprioception:

              - différents types de prise

              - différentes tailles et poids d'objet

Contre indication:

  • Respect des douleurs et réactions inflammatoires pour éviter un syndrome douloureux régional de type 1

Critères de surveillance et d'arrêt de la rééducation:

  • Entorse simple: reprise sportive et manuelle de force à J15

  • Entorse grave: reprise à J45

Sources:

Rééducation des lésions capsuloligamentaires des articulations métacarpophalangiennes et interphalangiennes des doigts longs et du pouce (Andreu - 2020 - lien)

   Classification:

  • Entorse simple:

Douleur latérale sans laxité latérale, ou étirement de la plaque palmaire (PP) sans instabilité antéro-postérieure, sans arrachement de la PP

  • Entorse grave:

Arrachement de la plaque palmaire ou d'un ligament latéral (LL), hyperlaxité

Principe de prise en charge

  • Entorse simple: orthèse de Beasley 15 jours, puis syndactylie 8 jours

  • Entorse grave: avis spécialisé, peut être chirurgical

Dans tous les cas une rééducation doit être entreprise et suivra une immobilisation.

La prise en charge doit éviter les immobilisations prolongées ou en position non physiologiques.

Risque de perte d’extension au niveau des IPP et de perte de  flexion au niveau des métacarpo-phalangiennes (donc immobilisation dans cette position physiologique).

La rééducation: 3 étapes +1

  • en aiguë, J0 à J8PRICE (protection, repos, ice/cryothérapie, compression, élévation)

  • étape de remise en mouvement sous protection de l’orthèse, J8 à J21: mobilité active dans un secteur articulaire donné

  • étape de reprise des activités, après J21: travail musculaire, de force, proprioception

  • récupération des raideurs si prise en charge tardive

Stabilité de l'IPP:

  • latéralement: ligaments latéraux (LL) ulnaire et radial (faisceau principal)

  • contre l'hyper-extension: le faisceau accessoire des LL, s'insérant sur la plaque palmaire (PP, fibro-cartilage)

doigtt.png

Ligaments interphalangiens, vue palmaire (Wikimedia)

latéral doigt.png

Ligaments interphalangiens, vue latérale (Wikimedia)

volar plate avulsion fracture.jpeg

Arrachement osseux de la PP (Radiopaedia)

Ordonnance 

Rééducation du membre supérieur

   gauche/droit pour entorse de l'inter-phalangienne du 2-5ème rayon

- Modèle d'ordonnance ou courrier à adapter à la situation clinique: points clés (fichier texte)

noun_Pin_7788 3.0 reeeed.png